Éditeurs de section

Articles (articles@bioethiqueonline.ca)

VChenelVanessa Chenel, PhD, est une stagiaire postdoctorale à École de Réadaptation de la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal. Elle travaille sur le projet AT-SELECT (pour Assistive Technology Self-Selection) nommé « Comprendre les facteurs d’adoption d’un outil d’aide à la décision électronique pour les aides technologiques chez les personnes âgées ». Elle est consultée plus spécifiquement pour la partie relative à l’étude des enjeux sociaux, éthiques et culturels entourant l’adaptation et l’adoption de cet outil d’aide à la décision en contexte Canadien. Elle a complété en 2015 un doctorat en Sciences Cliniques à la Faculté de Médecine de l’Université de Sherbrooke portant sur l’influence de la culture sociale et disciplinaire du chercheur sur la perception des impacts et sur l’acceptabilité de différents nanodispositifs synthétiques employés en médecine. Précédemment, Vanessa a obtenu en 2008 un baccalauréat en Pharmacologie à la Faculté de Médecine de l’Université de Sherbrooke ainsi qu’une maîtrise en Philosophie – Éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke à la fin de laquelle elle a déposé, en mars 2011, un mémoire portant sur l’analyse du principe d’équivalence en substance comme concept directeur pour l’évaluation de l’innocuité des produits transgéniques. Elle est aussi membre versée en éthique du Comité d’Éthique de la Recherche en Santé chez l’Humain du Centre de Recherche Clinique Étienne-Le Bel (CRCELB) du Centre Hospitalier Universitaire de l’université de Sherbrooke. Conflits d’intérêts: aucun déclaré


Comptes rendus (reviews@bioethiqueonline.ca)

Lise Levesque, PhDLise détient un Ph.D. en biologie moléculaire (2002) et a complété un stage postdoctoral (2004) dans cette discipline. Son intérêt marqué pour les aspects socioéthiques de la science la pousse à compléter un M. A. en bioéthique (2007). Elle a agi en tant que présidente de l’Association étudiante de bioéthique de l’Université de Montréal et responsable d’un comité à la Société Canadienne de Bioéthique. Elle a publié des articles en bioéthique et enseigné la bioéthique à des étudiants au baccalauréat en sciences biologiques. Lise a contribué à des projets de recherche relatifs à la génomique, la nutrigénomique, l’organisation des soins de santé de première ligne et à la bioéthique et s’intéresse aussi aux aspects socioéthiques des biotechnologies. De 2009 à 2014, Lise a été coordonnatrice de recherche au Centre de santé et de services sociaux de Laval, puis au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal. En 2014-2015, elle a été chercheure et consultante en transformation organisationnelle avec le Groupe AXDEV Inc. Elle est actuellement professionnelle de recherche au Centre de recherche-Hôpital Charles-Le Moyne (affilié à l’Université de Sherbrooke). Elle collabore à des recherches sur l’organisation des soins en oncologie. Conflits d’intérêts: aucun déclaré.


Commentaires (commentaries@bioethiqueonline.ca)

Aliya AffdalAliya Affdal, MSc, MSc, étudiante au doctorat, Programmes de bioéthique, Université de Montréal. Elle est titulaire d’un Master en Éthique médicale de la faculté de médecine de l’Université René Descartes à Paris et d’un Master en Analyse et Management des Établissements de Santé, concrétisé par un stage au Conseil National de Formation continue des Médecins Hospitaliers. Actuellement doctorante en bioéthique dans le programme de sciences biomédicales, elle poursuit sa thèse sous la supervision du Docteur Vardit Ravitsky sur les enjeux éthiques posés par la préservation de la fertilité chez les jeunes filles prépubères en oncologie. Parallèlement à sa recherche, Aliya s’intéresse à la relation médecin-patient, autour des questions de l’information, du consentement et du droit des patients dans le domaine des nouvelles technologies de la procréation humaine. Elle porte également un intérêt aux enjeux éthiques liés à la conception posthume, aux banques de matériel génétique et à la pédiatrie. Conflits d’intérêts : aucun déclaré


Études de cas (cases@bioethiqueonline.ca)

HazarHazar Haidar, MSc, est titulaire d’une maîtrise en génétique et santé et elle est actuellement étudiante au doctorat en bioéthique à l’Université de Montréal. Son projet de thèse porte sur les enjeux éthiques, sociaux et légaux soulevés par l’introduction du Test Prénatal Non-Invasif (NIPT) dans deux contextes culturels différents: Liban et Québec. À l’heure actuelle, elle est assistante de recherche pour le projet “PErsonalized Genomics for prenatal Aneuploidy Screening USing maternal blood” (PEGASUS) et elle travaille sur les différentes problématiques soulevées par l’introduction du NIPT. Cette recherche a pour but de fournir des informations, concernant l’acceptabilité sociale et légale du NIPT, qui seront pertinentes pour les décisions politiques sur l’intégration de ce test dans le système de soins de santé canadien. Conflits d’intérêts: aucun déclaré


Travail créatif (bioethicsart@bioethiqueonline.ca)

vincentVincent Couture, MA, est un étudiant au doctorat aux Programmes de sciences cliniques, Faculté de médecine et sciences de la santé, Université de Sherbrooke. Ses intérêts de recherche portent sur les soins de santé reproductive transfrontalière, la transaction des gamètes et la reprogénétique. Il travaille pour le programme de recherche transdisciplinaire sur les aspects sociaux, éthiques, médicaux et juridiques de reprogénétique (Fonds de recherche du Québec-Santé, Programme santé et société) avec les professeurs Chantal Bouffard, Régen Drouin et Jean-Marie Moutquin à la Division de la génétique de la Faculté de médecine et de sciences de la santé, Université de Sherbrooke. Il détient des bourses du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture et le Réseau de formation en recherche périnatale du Québec. Conflits d’intérêts: aucun déclaré


Multi-medium (media@bioethiqueonline.ca)

Charles Marsan, BSc, BA, DMV, MA. Charles est titulaire d’un baccalauréat en biologie (option écologie) de l’Université du Québec à Montréal (1983) et d’un doctorat en médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (1988). Il a pratiqué la médecine vétérinaire, pendant quinze années, chez les petits et les grands animaux, au Québec. Il a ensuite réalisé un baccalauréat par cumul de certificats à l’Université de Montréal en Rédaction, Journalisme et Multimédia. Depuis 2005, Charles s’intéresse aux recherches sur le harcèlement psychologique individuel. En 2012, il termine une maîtrise en bioéthique sur les enjeux soulevés par les conflits d’intérêts en pratique vétérinaire des animaux de compagnie. Il poursuit actuellement des études doctorales en sciences biomédicales (option bioéthique) sur le concept d’altération du raisonnement clinique dans les situations de conflits d’intérêts chez les professionnels de la santé. Il est webmestre et membre du bureau de l’association québécoise d’éthique clinique (AQEC). Conflits d’intérêts: Charles est dirigé par Bryn Williams-Jones.