Exécutif

Éditeur en chef

BrynWJ-2015-smBryn Williams-Jones, PhD, est Directeur des Programmes de bioéthique et professeur titulaire au département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM). Chercheur interdisciplinaire formé en bioéthique, Bryn s’intéresse aux implications socio-éthiques et politiques des innovations en santé dans divers contextes. Sa recherche examine également les conflits qui peuvent surgir dans la recherche universitaire et la pratique professionnelle, en vue de développer des outils éthiques pour gérer ces conflits quand ils ne peuvent pas être évités. Bryn dirige le Groupe de la recherche sur l’intégrité et l’éthique de la recherche. Conflits d’intérêts: Bryn supervise actuellement (ou a supervisé dans le passé) des membres du comité éditorial et d’autres auteurs qui publient dans la revue; il est jamais impliqué dans l’évaluation ou la prise de décision concernant l’acceptation de leurs manuscrits.


Éditeurs exécutifs

Renaud BoulangerRenaud F. Boulanger, BA, est candidat à la maitrise (Université McGill) et Titulaire de bourse de recherche au Centre de recherches pour le développement international, où il travaille pour le Comité consultatif d’éthique de la recherche et fait de la recherche empirique sur l’éthique de la recherche dans les pays en développement. Avant cela, Renaud a fait de la recherche sur l’engagement communautaire dans le cadre de services consultatifs offert par le McLaughlin-Rotman Centre for Global Health à la fondation Bill & Melinda Gates. Ces activités l’ont par exemple mené au Mexique, où il a documenté les défis et réussites d’un consortium de recherche sur la tuberculose. À la suite d’une requête de l’initiative Critical Path to TB Drug Regimens, il a aussi été impliqué dans l’adaptation des directives sur les Bonnes pratiques de participation au contexte de la recherche en tuberculose. Cette adaptation est présentement le sujet d’étude d’un projet financé par les National Institutes of Health. Intéressé par le monde de l’édition académique depuis plusieurs années, Renaud a fait un stage à la revue The Lancet à l’automne 2010 après avoir terminé ses études de premier cycle à l’Université de Toronto. Ses autres expériences en bioéthique comprennent un stage d’un an au Toronto Central Community Care Access Centre ainsi qu’un stage rémunéré par le Joint Centre for Bioethics pour faire l’évaluation du projet pilote de planification préalable des soins du Trillium Health Centre à Mississauga. Pendant sa maîtrise, Renaud a reçu des bourses du FRQS, de la Fondation Desjardins et de l’Acfas, du Centre de recherche en éthique, ainsi que de l’Université McGill. Conflits d’intérêts: aucun déclaré.


vincentVincent Couture, MA, est un étudiant au doctorat aux Programmes de sciences cliniques, Faculté de médecine et sciences de la santé, Université de Sherbrooke. Ses intérêts de recherche portent sur les soins de santé reproductive transfrontalière, la transaction des gamètes et la reprogénétique. Il travaille pour le programme de recherche transdisciplinaire sur les aspects sociaux, éthiques, médicaux et juridiques de reprogénétique (Fonds de recherche du Québec-Santé, Programme santé et société) avec les professeurs Chantal Bouffard, Régen Drouin et Jean-Marie Moutquin à la Division de la génétique de la Faculté de médecine et de sciences de la santé, Université de Sherbrooke. Il détient des bourses du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture et le Réseau de formation en recherche périnatale du Québec. Conflits d’intérêts: aucun déclaré


duprasCharles Dupras, MSc. Charles détient une maitrise en biologie moléculaire, complétée à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Il est maintenant candidat au doctorat en bioéthique à l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM), sous la supervision de Prof. Vardit Ravitsky. Il s’intéresse principalement aux enjeux éthiques, sociaux et politiques de l’application des connaissances en épigénétique. Pour sa thèse, il est récipiendaire de la bourse d’étude de doctorat F. Banting et C. Best des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), ainsi que du supplément de bourse Jonathan Lomas pour l’application des connaissances. Charles est co-organisateur des Cafés Bioéthiques de l’IRSPUM, un projet de cafés scientifiques subventionnés également par les IRSC. Il travaille comme assistant de recherche sur les enjeux éthiques, légaux et sociaux du test prénatal non-invasif (TPNI) et fait partie du groupe de recherche OMICS-ETHICS. Il est membre régulier étudiant du Comité d’éthique de la recherche en santé de l’Université de Montréal (CÉRES), membre du groupe de recherche sur les conflits d’intérêts et membre associé au projet NeoHumanitasConflits d’intérêts: aucun déclaré.